« On ne devient pas écrivain en se réveillant… »Rencontre avec Michel Bussi : Chapitre 2

Arrivés à la salle des fêtes de Colleville Montgomery, nous avons pris place dans les gradins et l’auteur a commencé à parler, questionné par une libraire normande.

« On ne devient pas écrivain en se réveillant », c’est ainsi que Michel Bussi revient sur son parcours…Déjà petit il imaginait des histoires et ce n’est que bien plus tard qu’il s’est mis à les écrire, tout en étant professeur de géographie à l’université de Rouen.
Pour écrire, il procède toujours en trois temps :
Tout d’abord : l’étincelle, d’un seul coup, une idée lui vient…
Puis, l’imagination pure : il n’écrit pas, il rêve et réfléchit à l’histoire, c’est la phase la plus longue, elle prend de longs mois
Et enfin, il écrit l’histoire, c’est la phase de rédaction
Si vous aimez Michel Bussi, vous allez vous régaler !! En effet certains de ses romans vont être adaptés en séries télévisées comme Maman a tort qui sera diffusé sur France 2 et le Temps est assassin sur TF1.
De plus, une adaptation de Nymphéas noirs sortira en BD en 2019.
On n’a pas fini d’en entendre parler !!

En images

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)